Grâce à la convention signée en 2018 et renouvelée en 2021 entre Relais d’Entreprises et EDF, les entreprises bénéficient toutes de la valorisation en Certificats d’Economie d’Energie (CEE) et tonnes CO2 des KM non effectués par ses collaborateurs présents dans les tiers lieux d’activité Relais d’Entreprises ; une éco-prime qui illustre l’impact de la non-mobilité. Ces données alimentent pour certaines, leur déclaration de performances extra financières, pour d’autres le plan d’actions menées au titre de leur politique RSE et leur Plan de Déplacement.

L’entreprise s’engage aussi dans une démarche de Responsabilité Territoriale par le maintien des actifs sur leurs bassins de vie et la (re)dynamisation des territoires péri-urbains ou ruraux.

Par le développement de son Réseau d’Affiliés, Relais d’Entreprises donne de la visibilité et lisibilité à une offre d’espaces de travail composés de bureaux équipés, connectés et à usage flexible, individuels ou partagés propices au télétravail, garantissant un environnement de travail adapté, ergonomique, et sécurisé.

Aujourd’hui amenées à repenser leur immobilier, les organisations ont un réel intérêt à intégrer à leur réflexion l’accès de leurs collaborateurs aux tiers-lieux d’activité.

Bureau individuel - Relais d'Entreprises de Bessières
Salle de réunion - Relais d'Entreprises de Fonsorbes

VALEUR AJOUTEE DU TIERS-LIEU POUR L’ENTREPRISE ET SES COLLABORATEURS

  • Les critères de choix de tiers-lieux sont définis par l’entreprise selon les standards de condition de travail qu’elle souhaite pour ses collaborateurs. En proposant le tiers-lieu comme alternative au domicile, l’entreprise donne aux collaborateurs d’un même territoire d’habitation la possibilité de maintenir un collectif au sein d’un espace partagé.
  • Avec une mise en place durable du télétravail, les organisations sont amenées à repenser leur immobilier. Elles ont un réel intérêt à intégrer à leur réflexion dès aujourd’hui l’accès de leurs collaborateurs aux tiers-lieux d’activité. Cette modalité de location flexible, une fois ancrée dans les usages de l’entreprises, absorbe les fluctuations des temps en télétravail.
  • L’intégration des nouveaux collaborateurs: le tiers-lieu répond aussi aux les attentes de la génération Z autour de modalités de travail flexible, d’autonomie dans l’organisation de son travail, d’équilibre vie privée/vie professionnelle et la recherche d’interactions dans un lieu physique.
  • Les interactions qui se créent au sein des tiers-lieux sont des leviers d’ouverture et de développement de l’agilité : interagir avec d’autres cultures d’entreprise demande parfois de sortir de sa zone de confort et développe créativité et adaptabilité .
  • En permettant de dissocier espace de vie et espace de travail au plus près de son domicile, les tiers-lieux préservent les salariés des risques identifiés en télétravail de surcharge de travail et absence de réelle de déconnexion. La présence d’autres télétravailleur-ses assure à l’entreprise de limiter les risques psychosociaux liés au sentiment d’isolement.
  • Tous les services et équipements (électricité, chauffage, connexion internet et meubles) étant inclus dans le prix de la location (au sein du réseau Relais d’Entreprises de 11 à 25€ TTC /jour), l’entreprise fait l’économie d’un temps de gestion en plus du forfait (fluides et achat d’équipement) qu’elle pourrait être ou est amenée à verser à son salarié. Le choix du tiers-lieu facilite la mise œuvre du télétravail.
  • Proposer à ses salariés de télétravailler en tiers-lieux c’est préserver l’équité entre toutes et tous, la sphère personnelle et les conditions de logement ne permettant pas toujours de réserver un espace à son activité en télétravail voire de disposer d’une connexion suffisante.